Quel cercueil choisir pour un transport aérien ?

Rapatrier un corps en avion impose l’usage d’un cercueil aux normes IATA: cercueil hermétique, avec ou sans hublot.

Un cercueil hermétique aux normes IATA est obligatoire, car requis par la quasi totalité des compagnies aériennes et diverses réglementations. Il s’agit d’un cercueil en bois classique, avec des parois de 22 mm minimum, équipé d’un insert en métal fin camouflé par un capitonnage en tissu.  On parle de « cercueil plombé », ou de « zinc », mais il est généralement fait d’aluminium très fin. Il est fermé hermétiquement par un soudage à froid (résine).

Il doit être muni d’une plaque d’identification et équipé d’un filtre épurateur, qui fait l’objet d’une attestation de conformité remise aux compagnies aériennes.

Le hublot (ou panoramique) n’est pas obligatoire, mais peut être pratiqué pour permettre de contempler le visage du défunt. Dans ce cas, il conviendra de pratiquer des soins de conservation particuliers.

Le poids combiné du défunt et du cercueil déterminent généralement la classe tarifaire applicable au transport aérien. La plupart des compagnies proposent, pour un adulte, un forfait 150 kg.

Une attestation de conformité aux normes IATA du filtre épurateur du cercueil sera exigée au départ du corps en avion.

> Voir aussi les documents nécessaires pour un transport aérien.

Spécialiste du transport funéraire à l'international, Eclip's répond aux pompes funèbres et aux familles sur les questions qu'elles se posent lorsqu'un décès survient et qu'il implique un transport aérien. Ces réponses sont basées sur notre expérience  et concernent les cas les plus généraux. Elles ne remplacent pas le conseil éclairé de nos spécialistes lors de la prise en charge de votre demande, car chaque cas s'avère particulier.

Obtenez un devis express
UrgentNon urgent
J'ajoute un commentaire

 ECLIP'S ASSURE UNE CONTINUITE DE SERVICE DANS LES CONDITIONS DEGRADEES PAR LA CRISE SANITAIREPLUS
+